Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le pouvoir des turluttes Yamashita

          
   

Incontestablement Yamashita est devenu au fil des années le leader de la vente de turluttes dans le monde.

Ces turluttes sont pour l'instant les plus abouties techniquement.

C'est aussi la marque qui proposent le plus de choix en termes de catégories de turluttes, de tailles, d'effets...etc

Pour ma part j'ai une petite préférence pour les modèles deep et super deep en début de saison, pour la seiche.

Et en arrière saison pour le light eging bien sur les naory, mais aussi les suttes, ainsi que les nouvelles 490 glow.

 

Présentation:

Des turluttes hyper réalistes commence a faire leur arrivée en France en 2006 en même temps que le terme Drop Shot est progressivement remplacé par celui de l'eging.

Une petite révolution est en marche, et de nouveaux produits voient le jour. Des cannes destinées a cette pêche, une belle série distribué par yamashita avec la feeling shaft et la whizzer's jive. Des moulinets aussi avec par exemple le sephia chez shimano, ou le daiwa emeraldas.Et tout un équipement autour pour le pêcheur, des sacoches, des epuisettes spéciales, des lampes UV... etc

Mais aujourd'hui penchons nous sur les turluttes.

De mémoire d'eginger c'est bien la Q-live qui remporte la palme de la révolution!

Avec cette  turlutte a l'époque impossible de faire une sortie sans prise.

Le concept live est particulier. Tout tient dans son revêtement Tactywarm. Le revêtement absorbe les rayons uv du soleil est les retransmet sous l'eau sous forme de chaleur, imitant a la perfection une proie bien vivante.

De plus les colories sont extraordinaires, avec des couleurs naturels, des bases rainbows, keimura ou phospho qui permettent de pêcher dans presque toutes les conditions  de jour comme de nuit.

Nous voyons ensuite apparaitre des modèles qui ciblent plus particulièrement les calamars, ou au contraire les seiches. Et des modèles prévus plus pour le bord ou la pêche en bateau.

Commençons par le bord puisque j'affectionne cette pêche tout particulièrement.

Les naory range hunter (RH) sont introduites en france en 2012 destinées spécialement au light eging ce sont des mini Q-live, même revêtement.

La naory est plus destinée a la pêche des casserons et des calamars en arrière saison a partir du mois d'aout. La gamme s'est agrandi depuis avec des modèles ultra deep ( DD naorie) mais plus prévu pour une pêche en bateau tout de même. Des modèles RH TF avec un cx augmenté une plombée entre une basic et une deep.Et la RH FF avec une nage ultra réaliste, la mention FF vient de l’anglais Free Falling (chute libre) et fait référence à une vitesse de descente ultra-lente. . Pour pêcher  les calamars a vu a l'entrée des ports et sur les pontons de nuit un must !

Dans des tailles plus grandes 2.5 a 3.5 nous retrouvons les turluttes a effet, les egi oh Q live search.

Elles ont été réalisé sur la base d'une étude du comportement auditif des calamars. Les billes ainsi incrustées dans la turlutte imitent la fréquence d'une proie en détresse.

Nous retrouvons ensuite les 490 Glow mes préférées pour la pêche de nuit! Ces turluttes ont une phosphorescence incroyable et durable. De plus le concept a été amélioré et de la 490 glow croisé de la search est né la 490 Glow search!!

Une turlutte incomparable!!

Bien sur nous retrouvons dans ces modèles comme pour la Naory une turluttes typée pêche a vu et descente ultra lente.

C'est le modèle EGI-OH-K. C'est le système de dérive sur la queue  qui lui procure une nage plus stable et plus planante et très attractive aux yeux d'un calmar.

La aussi une turluttes très aboutie même les yeux ont été revu, plus gros et du meilleur effet. Elle est également recouverte et traitée avec les meilleurs effets, keimura ( réfléchissant aux UV), Glow ( phospho et recouvert du tissu warm jacket) , HF special dispo uniquement en taille 3.5 Bioluminscente. Et les HF spéciales shallow en 3.5 et 4.0.

Pour les pêches en bateau, tout ces modèles sont bien sur aussi utilisables.

De plus pour atteindre des profondeurs plus importantes ou lutter contre le courant yamashita proposent des casques de 3.5 a 20gr.

Mais il existe aussi des modèles qui ont été étudié spécialement pour cela les ultra deep, les DD spider, et Naorie DD.

Jusqu'a 50gr de surplombage pour une DD spider

Ensuite ce qui est intéressant en bateau surtout c'est de pêcher en tataki. Et la nous allons voir les oppaïs, puisqu'elles sont dédiées a cette pêche. Ce sont des turluttes souple pour la plupart, et flottantes. Le montage tataki est tout simplement un train de turluttes, plusieurs oppaïs , généralement 2 ou 3 et une turlutte normale pour finir le train du montage, voir un plomb ou une cuillère.

La Jp+ est une turlutte imitant une crevette en gestation. Plus ronde et dense, avec une tache jaunâtre imitant les couleurs des oeufs de crevettes lors de leurs périodes d'incubation, cette zone jaunâtre stimule l'agressivité des calamars. 

Son nom JP, qu'elle tire de l'anglais Jump qui signifie sauter.
La JP+ saute plus haut que les autres turluttes de la gamme, et darte moins, ce qui permet une prospection plus ciblée et plus lente d'une zone selectionée.
à l'instar des G-FLASH, les GSPOT jaunes hyper attractifs sous les flancs sont une autre exclusivité de Yamashita, utilisant une peinture extrêmement lumineuse, et réagissant facilement aux lueurs externes. Idéal pour les attaques par dessous !!

 

 

D'un savant mélange de la DD spider et de la EGI-OH-K et de la JP+ et née la Tr une turlutte ultra deep, mais qui garde une position stable durant la descente, et permet un contrôle constant du pêcheur a sa turlutte. Pour les pêcheurs habitués a pêcher un peu a la dérive et sans vraiment de contrôle cette turluttes fera toute la différence puisqu'elle oblige le pêcheur a la travailler. Et de plus elle couvre une plage de distance et de profondeur importante et peu se révéler très utile dans des conditions difficiles.

Cette année 2017 aura été ponctué par l'arrivée d'une nouveauté les Yamashita  Eginno Pyon Pyon

Des turluttes conçues pour faciliter l'animation grâce a la petite bavette située a l'avant du corps de la turlutte, 2 ou 3 tirés sèches et la turlutte s'anime toute seule dans l'eau comme sous l'effet d'un bachi bachi.

Elle saute! Comme une réelle gambas.

D'ou son nom Pyon Pyon.

De plus les coloris sont tout simplement magnifiques!

 

 

Voila une bien belle gamme pour Yamashita  qui j'en suis sur n'a pas fini de nous étonner !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article