Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pêche des calmars du bord

Tuto montage calamar

         
  La pêche aux calamars est une pêche passionnante,

C'est certainement la pêche du bord que j'affectionne le plus,

simple et efficace lorsque vous rencontrerez une bonne population d'individus. De plus le calamar est un excellent combattant, bien plus qu'une seiche. Il faudra d'ailleurs jouer du frein pour échouer les plus beaux sujets.

Elle se pratique sur la côte atlantique de la mi été jusqu'au début de l'hiver. Et dans les eaux un peu plus chaudes (méditerranée) cette période est reculée jusqu'à la fin de l'hiver.

De jour ou de nuit, mais avec un pique d'activité au levé et au couché du soleil.

Les calamars sont de grand chasseurs, il se nourrissent de petites proies types petits poissons, crabes, crevettes et d'autres calamars plus petits parfois. Ces proies se rencontrent souvent en bordure de rochers, dans les ports, au niveau des herbiers, ainsi qu'aux abords de parcs a huitres par exemple.

Ce sont bien évidemment pour nous eginger, des lieux stratégiques pour venir tremper nos egis. Il faudra encore plus concentrer son choix sur les spots éclairés car ils attirent le poisson fourrage et les calamars.

Les calamars que nous rencontrons par chez nous vivent en général 1an et a taille adulte atteigne une mesure de 60cm.

Pour une sortie réussie vous avez déjà la pas mal de point réunis mais le plus important reste les conditions météorologiques!

Une météo avec un vent soutenu, et vous pouvez faire une croix sur votre sortie et préférer une bonne soirée canapé!

Un vent faible et orienté Est et vous pouvez bondir dans la voiture !

Pour le reste il faut étudier les conditions aux cas par cas, un vent contraire au courant peut rapidement devenir gênant, car il va freiner celui-ci provoquant parfois un courant quasi nul et souvent  avec ce type de conditions les calamars se font discrets .

Les coefficients :

Les coefficients faibles sont a éviter. Commencer a sortir avec des coefficients de l'ordre de 50. Le calamar aime le courant, vous pourrez le vérifier lors de vos sorties. Les étales sont des périodes de calme ou l'activité est souvent nul. Par contre dès que le courant se relance c'est la période a ne surtout pas rater !

Le début descendant, ou montant sont donc a privilégier.

Le montage adapté au bord:

Tout va dépendre de votre manière de pêcher depuis le bord et de votre spot.

Si vous pêchez depuis un ponton par exemple et que vous décidez de laisser une canne travailler toute seule un train de turlutte montée en potence c'est le montage parfait.

Si vous êtes un pêcheur plutôt actif et que vous ne supportez pas de rien faire en attendant la touche...

Une seule turlutte, ou un montage avec une oppaï montée en potence a 20 cm environ en dessus de votre turlutte.

En animation ce montage simple s'avère très efficace, et depuis le bord  il est préférable de l'utiliser plutôt qu'un montage tataki ( plusieurs turluttes en potence).

Tout simplement parcqu' il est un peu encombrant pour lancer correctement et animer depuis le bord. Sauf si vous pêchez depuis un ponton.

L'importance du starlight la nuit:

De nuit j'utilise toujours un starlight,pour moi c'est devenu obligatoire en arrière saison pour plusieurs raisons.

Bien évidemment si vous pêchez sans, cela ne vous empêchera pas de prendre des gluants.

Mais pour l'avoir vécu plusieurs fois cela fait tout de même une sacré différence.

Le starlight, a incontestablement un attrait visuel pour les calamars, mais c'est aussi un bon indicateur pour le pêcheur.

De plus il participe a ralentir la descente des egis lors de l'action de pêche , les rendant plus planantes et attrayantes.

Comme un bouchon, il permet au pêcheur de guider correctement son action de pêche, de faire nager ses egis plus en surface ou plus au fond tout en gardant un contact visuel sur leur déplacement.

Comme un bouchon, la touche est tout de suite reconnue par un déplacement rapide du starlight sous l'effet de la propulsion du calamar qui vient de s'emparer d'une egi. Il ne reste plus qu'a ferrer!

Les starlights que j'utilise et la façon dont je les monte:

Voila ceux que j'utilise le plus souvent, dès que les calamars font la taille d'une main ( Fin Aout / septembre) jusqu'a la fin de l'hiver vous pouvez utiliser ce modèle.

Pratique et bien visible, il suffit de couper le petit tube en plastique fourni avec a sa moitié , faites passer les 2 tubes sur votre tresse, et insérez dedans le starlight au préalable craqué.

Le système coince la tresse entre le tube et le starlight et vous permet de le faire coulisser pour sélectionner une plus ou moins grande descente de vos turluttes suivant le fond.

Vous n'avez plus qu'a raccorder votre montage ou votre turlutte a la ligne.

Faites attention a bien craqué le starlight, le produit doit être parfaitement mélangé pour une meilleur longévité.

En début de saison lorsque les calamars sont petits et fuyants j'utilise :

Même système ou parfois vendu avec du scotch, il suffit alors de le scotcher tout entier a la tresse.

Fabriquer soit même un montage en potence:

Pour cela il vous faudra:

- du nylon en 30/35cème

-une agrafe pour finir votre pas de ligne de type EGG snap spécial turlutte

- un émerillon rolling de petite taille n° 20 pour raccorder votre bas de ligne a la tresse.

-Et des agrafes yamashita spéciales calamarettes .

Pour monter votre bas de ligne, c'est simple prenez 1m20 de ligne sur votre 35cème, placez 3 agrafes yamashita pour les oppaïs a 30 cm d'écart , en bas du montage viendra se positionner l'agrafe  egg snap et en haut votre rolling.

Pour bloquer les agrafes yamashita faites un simple noeud en huit devant et derrière l'agrafe.

 

La recherche et l'animation:

Lorsque la saison débute et que les calamars sont petits une animation lente et en surface et très souvent payante.

Vous pouvez les trouver aux abords des ports, la ou il y a de la lumière et dans les herbiers.

Lorsque la saison c'est bien lancée et que les calamars sont de tailles raisonnables et bien joueurs, utilisez le bichi bachi, il n'y a rien de plus efficace lorsque les calamars sont bien actifs et qu'ils chassent dans le courant.

Pêchez toujours dans le sens du courant, le courant face a vous cela permet de laisser la turlutte ou votre montage descendre après l'animation et la nage est bien plus naturelle.

A contrario a contre courant votre montage va flotter et aura du mal a redescendre, la nage sera complètement inefficace.

Les plus gros spécimens se rencontrent souvent la nuit, et ils sont bien présent de mi-octobre a fin novembre sur les côtes girondines. Alors surtout pensez a bien régler votre frein, il doit légèrement déroulement lors de votre animation en bichi bachi, d'une part pour le bien de votre matériel, et d'autre part parce que la touche et le départ du calamar est violent.

Frein trop serré et vous pouvez perdre l'animal tout simplement car la turlutte s'arrachera des tentacules.

 

Bien évidemment c'est une pêche qui peut devenir très productive, n'oubliez pas de vous faire plaisir avant tout, ramenez a la maison de quoi faire quelques bons plats et le reste pensez a le remettre a l'eau.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article